BrunoRéalisé par Larry Charles avec Sacha Baron Cohen, ceux sont les aventures du personnage de Brüno, homosexuel autrichien et icône de la mode qui part aux US pour son émission de télévision Da Ali G Show. Bon, pour faire court, c'est pas parce que vous avez aimé Borat que vous allez aimer Brüno... C'est pas non plus parce que vous êtes difficilement "choquable" que vous allez le supporter. OK la démonstration des paradoxes américains, puritanisme et dépravation sexuelle, religion et business, le rôle des médias qui entretiennent les pensées extrémistes et cherchent le sensationnel à tout prix et de l'autre côté la censure... mais on arrive à une sorte de saturation au bout d'1h30. Le personnage n'a rien d'attachant. Je sais bien que ce n'est pas le but mais mis à part quelques rares bonnes scènes délirantes, on ne rit pas vraiment. Borat me paraissait plus varié. S'il doit y en avoir un autre, j'espère qu'il sera meilleur. Mais maintenant je vais me méfier...