MyweekwithMarilyn A l'occasion d'un autre long voyage, soit 12h pour l'Afrique du Sud, j'en ai profité pour rattraper mon retard cinématographique ! J'ai pu ainsi visionner "My week with Marilyn" de Simon Curtis avec Michelle Williams, Eddie Redmayne, Kenneth Branagh et Judi Dench. Ce drame et biopic americano-britannique, retrace la semaine de Colin Clark qui, à tout juste 23 ans et passionné de cinéma, se retrouva en tête à tête avec la plus grande star de cinéma...

En 1956, Marilyn est déjà mondialement connue mais cherche à prouver qu'elle n'est pas que la Bimbo qu'Hollywood a fabriqué. "Le Prince et la danseuse" de SIr Laurence Olivier, acteur de référence en matière de théâtre, représente une excellente opportunité pour Marilyn de prouver son talent d'actrice. Cela n'ira pas sans heurts tant les tourments de Marilyn sont profonds et imprévisibles. Arthur Miller qui l'accompagne au début se voit obligé de rentrer aux Etats-Unis et laisse Marilyn seule pour affronter ses démons et Laurence Olivier qui a de plus de plus de mal à comprendre les doutes de la star. Le jeune Colin va être chargé de veiller sur Marilyn pour qu'elle retrouve sa confiance en elle et soit plus heureuse tant elle est éblouissante à l'écran lorsque tout va bien dans sa tête. Les différentes facettes de Marilyn sont admirablement interprétées par Michelle Williams même si Marilyn restera toujours Marilyn et rien ni personne ne peut incarner la photogénie parfaite et la présence incroyable de la star sur grand écran. Il s'agit tout de même d'un très beau film qui ravira les fans de Marilyn. Une nouvelle histoire sur la star qu'on ne cesse de redécouvrir à travers les livres qui sortent sans cesse, les révélations, les archives et documents divers que l'on retrouve encore aujourd'hui. Marilyn semble être une éternelle source d'inspiration tant son mélange de femme fatale et d'enfant fragile nous séduit et nous attendrit à la fois, aussi bien les hommes que les femmes. Ce film nous propose cependant une autre façon d'aborder le mythe, par la petite porte grâce au témoignage de Colin Clark. Une belle réussite. 7/10

adangerousmethod Je poursuis donc mon rattrapage avec "A dangerous method" un drame/thriller de David Cronenberg avec Keira Knightley, Michael Fassbender et Viggo Mortensen. La rivalité Freud/Jung à travers le cas Sabina Spielrein, une jeune femme souffrant d'hystérie. Soignée par Carl Jung, elle devient aussi sa maîtresse. Leur relation est révélée lorsque Sabina rentre en contact avec Sigmund Freud et s'ensuit ... des longueurs... quelques scènes pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes comme on dit mais c'est surtout l'ennui qui m'a mortellement touchée ! Bref, même si les acteurs sont très bons, le sujet partiellement intéressant, l'ensemble du film sent le renfermé et manque singulièrement d'éclairage. 2/10 pour ma part.